Publié : 8 octobre 2014

Musée Victor Hugo

La maison Vacquerie

En 1951, le Conseil Général de Seine-Maritime rachetait aux descendants Vacquerie, la maison avec son jardin tandis que les bâtiments annexes ruinés lors de la dernière guerre devenaient propriété de la commune de Villequier.

JPEG - 48.9 ko

Le musée fut inauguré en 1959 grâce à de multiples donations réalisées par les héritiers de la famille. On y retrouve une double évocation des familles Hugo et Vacquerie liées par le drame du 4 septembre 1843 au cours duquel périrent noyés en Seine, presque devant la maison, le jeune couple Léopoldine Hugo-Charles Vacquerie ainsi qu’un oncle et un neveu. Tous les quatre furent inhumés au cimetière de Villequier, rejoints plus tard par Adèle, épouse de Victor Hugo puis par leur deuxième fille également prénommée Adèle.
Aujourd’hui Auguste Vacquerie figure en bonne place grâce à de nombreux documents mais c’est à son père Charles Isidore Vacquerie (1779-1843) que l’on doit la maison actuelle, véritable résidence secondaire pour la famille domiciliée au Havre. Capitaine au long cours, le père Vacquerie était devenu un armateur prospère. Un de ses deux fils, Charles épousa Léopoldine Hugo, fille du célèbre écrivain. Admirateur de Victor Hugo, c’est le second fils Auguste qui permit le rapprochement entre les familles Hugo et Vacquerie.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : quai Victor Hugo, 76490 Villequier.

Contact :
Sophie Fourny-Dargère, conservateur
Marie-Jean Mazurier, responsable du secrétariat général.
Téléphone : 02 35 56 78 31

Pour tout renseignement et réservation :
Service des Publics des Sites et Musées Départementaux
Téléphone : 02 35 15 69 11 (du lundi au vendredi)

Tarifs :
- visites commentées - écoles maternelles et primaires : 18 €
- visites commentées - collèges, lycées, établissements d’enseignement supérieur : 26 €
- ateliers maternelles et primaires : 26 €
- ateliers collèges, lycées, établissements d’enseignement supérieur : 34 €

Groupes limités à 30 élèves pour les visites, 15 élèves pour les ateliers (possibilité de prendre deux groupes en même temps).


- ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

Cycle 1
Cycles 2 & 3
Collège - Lycée

Cycle 1

  • Visite commentée (durée 45 minutes à 1h)
    Visite générale. Découverte du musée, des œuvres présentées, des évènements majeurs de la vie de Victor Hugo.
    Objectifs pédagogiques : découvrir la vie et l’œuvre de l’auteur, le situer dans un cadre de vie du XIXe siècle.
  • Ateliers (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d’atelier)
    (15 participants par groupe, possibilité d’accueillir 2 groupes en même temps)

Pochoirs et papiers découpés.
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique du pochoir, les élèves apprennent à utiliser les pochoirs découpés (positifs et négatifs) dont les motifs reprennent ceux des œuvres de Victor Hugo.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo. Leur permettre d’exercer une activité artistique simple. Pour les plus jeunes, différencier le plein du vide.

Jeux d’encres, traces et tâches.
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique des tâches d’encre, les élèves s’amusent à faire tomber des gouttes d’encre sur une feuille de dessin qu’ils plient en deux. Une fois la feuille dépliée, les élèves observent les dessins formés par l’encre et reprennent la plume pour compléter le dessin selon leur imagination : monstre, fleurs, tout est permis ! Les élèves repartent avec leurs dessins.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, les initier à une pratique artistique simple.

Empreintes à l’endroit, à l’envers.
Le musée conserve deux dessins sur lesquels Victor Hugo a utilisé des empreintes de dentelles. En imprégnant de couleur un fragment de textile et en l’appliquant sur le papier, on obtient l’image colorée de celui-ci en inversé. En utilisant une feuille de papier assez fin posée sur une surface rugueuse comme le faisait Max Ernst sur le parquet de son atelier, et en frottant avec des crayons de couleurs ou du crayon gras, on obtient aussi une image colorée mais dans le bon sens. Différents exercices et variantes seront proposés aux élèves.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, les initier à une pratique artistique simple.

Atelier poésie.
Quelques extraits de poèmes de Victor Hugo sont lus, des informations techniques sont données (éléments de vocabulaire, explication des rimes, etc.). Puis les élèves doivent à leur tour écrire un poème.
Objectifs pédagogiques : permettre aux élèves d’écrire un peu de poésie en étudiant de plus près les vers de Victor Hugo, et de passer de la récitation à l’écriture.

Cycles 2 et 3

  • Visites (durée 45 minutes à 1h)

Visite commentée.
Parcours-découverte du musée, des œuvres présentées, des événements majeurs de la vie de Victor Hugo.
Objectifs pédagogiques : découvrir la vie et l’œuvre de l’auteur, le situer dans un cadre de vie du XIXe siècle.

Victor Hugo, dessinateur.
Victor Hugo est très connu pour ses romans, ses poèmes et ses pièces de théâtre, parfois même pour ses prises de position politique, mais beaucoup plus rarement pour ses dessins : ce sont ces œuvres bien spécifiques que cette visite propose de découvrir.
Objectifs pédagogiques : découvrir une autre facette artistique de Victor Hugo, voir le lien entre ses textes et les dessins qu’il a réalisés.

JPEG - 9.2 ko

Visite – lecture
Cette visite se fait selon les disponibilités des intervenants.
La visite du musée est ponctuée de pauses au cours desquelles une conteuse lit des extraits d’œuvres de Victor Hugo. Une manière différente de découvrir ces livres chargés d’histoire et de souvenirs.
Objectifs pédagogiques : permettre une autre approche du musée, tout en faisant découvrir les textes de Victor Hugo.
Attention, cette visite se fait selon les disponibilités des intervenants.

  • Ateliers (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d’atelier)
    15 participants par groupe, possibilité d’accueillir 2 groupes en même temps.

Pochoirs et papiers découpés
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique du pochoir, les élèves apprennent à utiliser les pochoirs découpés (positifs et négatifs) dont les motifs reprennent ceux des œuvres de Victor Hugo.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo. Leur permettre d’exercer une activité artistique simple. Pour les plus jeunes, différencier le plein du vide.

Jeux d’encres, traces et tâches
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique des tâches d’encre, les élèves s’amusent à faire tomber des gouttes d’encre sur une feuille de dessin qu’ils plient en deux. Une fois la feuille dépliée, les élèves observent les dessins formés par l’encre et reprennent la plume pour compléter le dessin selon leur imagination : monstre, fleurs, tout est permis ! Les élèves repartent avec leurs dessins.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, les initier à une pratique artistique simple.

Empreintes à l’endroit, à l’envers
Le musée conserve deux dessins sur lesquels Victor Hugo a utilisé des empreintes de dentelles. En imprégnant de couleur un fragment de textile et en l’appliquant sur le papier, on obtient l’image colorée de celui-ci en inversé. En utilisant une feuille de papier assez fin posée sur une surface rugueuse comme le faisait Max Ernst sur le parquet de son atelier, et en frottant avec des crayons de couleurs ou du crayon gras, on obtient aussi une image colorée mais dans le bon sens. Différents exercices et variantes seront proposés aux élèves.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, les initier à une pratique artistique simple.

Atelier poésie
Quelques extraits de poèmes de Victor Hugo sont lus, des informations techniques sont données (éléments de vocabulaire, explication des rimes, etc.). Puis les élèves doivent à leur tour imaginer des poésies.
Objectifs pédagogiques : permettre aux élèves d’écrire un peu de poésie en étudiant de plus près les vers de Victor Hugo, et de passer de la récitation à l’écriture.

La calligraphie
Des feuilles et des plumes sont distribuées, ainsi que des modèles de calligraphie. On explique aux élèves comment tenir la plume, quels exercices réaliser pour s’entraîner. Puis on distribue l’encre (et le papier absorbant), afin qu’ils puissent commencer les premiers essais d’écriture. Ensuite, les élèves recopient sur du « beau » papier le texte qu’ils auront soit choisi au cours de la visite du musée ou parmi les exemplaires proposés, ou bien qu’ils auront eux-mêmes composés (dans le cadre par exemple d’un travail réalisé en amont par l’enseignant en classe) et repartent avec leur document.
Objectifs pédagogiques : à partir de pages manuscrites de Victor Hugo, couvertes d’une écriture fine, serrée, penchée, parfois difficile à déchiffrer, initier les élèves à la calligraphie anglaise (écriture enseignée dans les écoles françaises jusqu’à la deuxième moitié du XXe siècle), faire appréhender les difficultés techniques liées à l’utilisation de plumes et d’encre et faire retrouver le plaisir de l’écriture manuscrite en réalisant la copie ou la création d’un petit texte avec lequel chaque élève repartira.

Atelier « Carnet de voyage »
C’est tout le contexte du voyage romantique du XIXe siècle qui sera abordé au cours de la visite du musée. Puis on distribue le matériel, et les instructions sont données : il s’agit de regrouper textes descriptifs et illustrations concernant un site ou un monument, et d’en faire un montage cohérent. Chaque élève peut bien évidemment choisir plusieurs lieux, et réaliser ainsi son carnet de voyage. Les plus rapides pourront éventuellement rédiger eux-mêmes quelques textes, recopier à la plume des textes proposés, et réaliser croquis et esquisses à la plume et au crayon de couleur.
Objectifs pédagogiques : comprendre comment les différents documents conservés au musée, notamment les carnets de voyage, ont pu servir à notre connaissance de l’histoire et des monuments et sites. Permettre d’aborder la naissance de la notion de « patrimoine à sauvegarder ». Réaliser de manière individuelle un carnet de voyage à la manière des romantiques du XIXe siècle, voyageurs, érudits et observateurs.

Collages artistiques
Quelques instructions sont données au départ afin d’expliquer les principes du collage, avant d’entamer l’atelier à proprement parler : définition d’un aspect général, choix des œuvres (extraits de reproductions de textes manuscrits ou imprimés, reproductions d’œuvres de Victor Hugo ou contemporaines) selon des critères établis par l’élève : thématique spécifique (l’enfance, les monuments, la poésie, les bateaux, une couleur….), puis les élèves procèdent à des essais d’assemblage des documents choisis avant le collage définitif
Objectifs pédagogiques  : réaliser des assemblages, des montages artistiques, sur le thème de Victor Hugo en s’inspirant d’œuvres de Victor Hugo et d’artistes contemporains (XXe siècle) qui ont été exposées au musée, à partir de catalogues d’expositions, de reproductions… S’initier à une technique artistique souvent peu connue.

  • Projet « Manuscrit » : Carnet de voyage au musée
    Projet annuel comprenant 8 séances en classe ou au Musée.
    Présentation des carnets de voyage : dessiner en voyageant est une activité courante à l’époque, et demeure un travail essentiel pour bon nombre d’artistes. Cette pratique allie observation, imagination et peut servir à rédiger textes et mémoires par la suite. Victor Hugo prend l’habitude de tenir un carnet dès 1821. Ses dessins de voyage accompagnent aussi lettres, manuscrits et notes.
    Travail sur les voyages de Victor Hugo en Haute-Normandie : repérage sur une carte des lieux en fonction des documents mis à disposition (lettres, dessins, reproductions de vues et d’œuvres du XIXe siècle).
    Initiation à la calligraphie du XIXe siècle (écriture anglaise) à la plume et aux techniques de dessin utilisées par Victor Hugo : lavis d’encre et dessins à la plume essentiellement. _ Réalisation d’un carnet de voyage associant textes et illustrations.
    Objectifs pédagogiques  : faire découvrir aux élèves une pratique courante au XIXe siècle, celle des « carnets de voyage », regroupant notes et esquisses prises sur le vif, impressions et sensations des voyageurs confrontés à la découverte de lieux, d’ambiances.


Collège - Lycée

  • Visites commentées (durée 1h)

Parcours-découverte du musée
Découverte du musée, des œuvres présentées, des évènements majeurs de la vie de Victor Hugo.
Objectifs pédagogiques : découvrir la vie et l’œuvre de l’auteur, le situer dans un cadre de vie du XIXème siècle.

Victor Hugo, artiste
Victor Hugo est très connu pour ses romans, ses poèmes et ses pièces de théâtre, parfois même pour ses prises de position politique, mais beaucoup plus rarement pour ses dessins : ce sont ces œuvres bien spécifiques que cette visite propose de découvrir.
Objectifs pédagogiques : découvrir une autre facette artistique de Victor Hugo, voir le lien entre ses textes et les dessins qu’il a réalisés.

Visite – lecture
Attention, cette visite se fait selon les disponibilités des intervenants.
La visite du musée est ponctuée de pauses au cours desquelles une conteuse lit des extraits d’œuvres de Victor Hugo. Une manière différente de découvrir ce lie chargé d’histoire et de souvenirs.
Objectifs pédagogiques : permettre une autre approche du musée, tout en faisant découvrir les textes de Victor Hugo.

  • Ateliers (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d’atelier)
    15 participants par groupe, possibilité d’accueillir 2 groupes en même temps

Pochoirs et papiers découpés
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique du pochoir, les élèves apprennent à utiliser les pochoirs découpés (positifs et négatifs) dont les motifs reprennent ceux des œuvres de Victor Hugo.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, celle du pochoir. Leur permettre d’exercer une activité artistique simple. Pour les plus jeunes, différencier le plein du vide.

Jeux d’encres, traces et tâches
Après avoir découvert les dessins de Victor Hugo faisant appel à la technique des tâches d’encre, les élèves s’amusent à faire tomber des gouttes d’encre sur une feuille de dessin qu’ils plient en deux. Une fois la feuille dépliée, les élèves observent les dessins formés par l’encre et reprennent la plume pour compléter le dessin selon leur imagination : monstre, fleurs, tout est permis ! Les élèves repartent avec leurs dessins.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, celles des tâches d’encre, les initier à une pratique artistique simple.

Empreintes à l’endroit, à l’envers
Le musée Victor Hugo à Villequier conserve deux dessins sur lesquels Victor Hugo a utilisé des empreintes de dentelles. En imprégnant de couleur un fragment de textile et en l’appliquant sur le papier, on obtient l’image colorée de celui-ci en inversé. En utilisant une feuille de papier assez fin posée sur une surface rugueuse comme le faisait Max Ernst sur le parquet de son atelier, et en frottant avec des crayons de couleurs ou du crayon gras, on obtient aussi une image colorée mais dans le bon sens. Différents exercices et variantes seront proposées aux élèves.
Objectifs pédagogiques : faire découvrir aux élèves une technique utilisée par Victor Hugo, les initier à une pratique artistique simple.

La calligraphie
Des feuilles et des plumes sont distribuées, ainsi que des modèles de calligraphie. On explique aux élèves comment tenir la plume, quels exercices réaliser pour s’entraîner. Puis on distribue l’encre (et le papier absorbant), afin qu’ils puissent commencer les premiers essais d’écriture. Ensuite, les élèves recopient sur du « beau » papier le texte qu’ils auront soit choisi au cours de la visite du musée ou parmi les exemplaires proposés, ou bien qu’ils auront eux-mêmes composés (dans le cadre par exemple d’un travail réalisé en amont par l’enseignant en classe) et repartent avec leur document.
Objectifs pédagogiques : à partir de pages manuscrites de Victor Hugo, couvertes d’une écriture fine, serrée, penchée, parfois difficile à déchiffrer, initier les élèves à la calligraphie anglaise (écriture enseignée dans les écoles françaises jusqu’à la deuxième moitié du XXe siècle), faire appréhender les difficultés techniques liées à l’utilisation de plumes et d’encre et faire retrouver le plaisir de l’écriture manuscrite en réalisant la copie ou la création d’un petit texte avec lequel chaque élève repartira.

Collages artistiques
Quelques instructions sont données au départ afin d’expliquer les principes du collage, avant d’entamer l’atelier à proprement parler : définition d’un aspect général, choix des œuvres (extraits de reproductions de textes manuscrits ou imprimés, reproductions d’œuvres de Victor Hugo ou contemporaines) selon des critères établis par l’élève : thématique spécifique (l’enfance, les monuments, la poésie, les bateaux, une couleur….), puis les élèves procèdent à des essais d’assemblage des documents choisis avant le collage définitif.
Objectifs pédagogiques : réaliser des assemblages, des montages artistiques, sur le thème de Victor Hugo en s’inspirant d’œuvres de Victor Hugo et d’artistes contemporains (XXe siècle) qui ont été exposées au musée , à partir de catalogues d’expositions, de reproductions…S’initier à une technique artistique souvent peu connue.

Atelier poésie
Quelques extraits de poèmes de Victor Hugo sont lus, des informations techniques sont données (éléments de vocabulaire, explication des rimes, etc.). Puis les élèves doivent à leur tour imaginer des poésies.
Objectifs pédagogiques : permettre aux élèves d’écrire un peu de poésie en étudiant de plus près les vers de Victor Hugo, et de passer de la récitation à l’écriture.

Atelier « Carnet de voyage »
C’est tout le contexte du voyage romantique du XIXe siècle qui sera abordé au cours de la visite du musée. Puis on distribue le matériel, et les instructions sont données : il s’agit de regrouper textes descriptifs et illustrations concernant un site ou un monument, et d’en faire un montage cohérent. Chaque élève peut bien évidemment choisir plusieurs lieux, et réaliser ainsi son carnet de voyage. Les plus rapides pourront éventuellement rédiger eux-mêmes quelques textes, recopier à la plume des textes proposés, et réaliser croquis et esquisses à la plume et au crayon de couleur.
Objectifs pédagogiques : comprendre comment les différents documents conservés au musée, notamment les carnets de voyage, ont pu servir à notre connaissance de l’histoire et des monuments et sites. Permettre d’aborder la naissance de la notion de patrimoine à sauvegarder. Réaliser de manière individuelle un carnet de voyage à la manière des romantiques du 19e siècle, voyageurs, érudits et observateurs.

  • Projets annuels

Projet « Manuscrit » : Carnet de voyage au musée (en 8 séances)
Contenu des séances en classe ou au musée :
Présentation des carnets de voyage : dessiner en voyageant est une activité courante à l’époque, et demeure un travail essentiel pour bon nombre d’artistes. Cette pratique allie observation, imagination et peut servir à rédiger textes et mémoires par la suite. Victor Hugo prend l’habitude de tenir un carnet dès 1821. Ses dessins de voyage accompagnent aussi lettres, manuscrits et notes.
Travail sur les voyages de Victor Hugo en Haute-Normandie : repérage sur une carte des lieux en fonction des documents mis à disposition (lettres, dessins, reproductions de vues et d’œuvres du XIXe siècle).
Initiation à la calligraphie du XIXe siècle (écriture anglaise) à la plume et aux techniques de dessin utilisées par Victor Hugo : lavis d’encre et dessins à la plume essentiellement.
Réalisation d’un carnet de voyage associant textes et illustrations.
Objectif pédagogique : faire découvrir aux élèves une pratique courante au XIXe siècle, celle des « carnets de voyage », regroupant notes et esquisses prises sur le vif, impressions et sensations des voyageurs confrontés à la découverte de lieux, d’ambiances.

Parcours écrivain : Victor Hugo
Cet atelier en 8 séances propose aux élèves d’écrire une pièce de théâtre ou un roman à la manière de Victor Hugo. Commençant par une visite du musée, elle continue par une séance d’initiation à l’écriture anglaise (la rédaction du texte de la pièce ou du roman se fera en cours et sera encadrée par l’enseignant), les 6 séances suivantes étant consacrées à la copie du texte et à la réalisation des dessins des costumes et des décors pour la pièce ou des illustrations pour le roman.
Objectifs pédagogiques : découvrir les étapes de l’écriture d’une pièce ou d’un roman, s’initier à la calligraphie, analyser les besoins en illustration et déterminer des choix.

Portfolio automatique :

Documents joints