Publié : 8 octobre 2014

Musée Louis Philippe de Eu

Présentation

Construit à la fin du XVIe siècle par Catherine de Clèves et Henri de Guise, le château d’Eu devint au XVIIe la résidence de la Grande Mademoiselle, cousine de Louis XIV qui la contraignit à l’exil pour la punir de sa participation à la Fronde. La duchesse de Montpensier contribua ainsi à l’embellissement du château en y apportant notamment sa collection de portraits et en y aménageant un jardin à l’anglaise.

C’est au XIXe siècle que l’ancien château des ducs de Guise devint demeure royale avec les séjours réguliers du roi Louis-Philippe et de sa famille. Il fut le lieu symbolique de la première Entente Cordiale avec la venue de la reine Victoria en 1843 et 1845.

Les travaux de restauration dirigés par l’architecte Fontaine permirent de l’agrandir et de construire ses communs. En 1874, le comte de Paris, petit-fils du « Roi des Français », confia à son tour la décoration et la modernisation du château à Viollet-le-Duc qui y travailla jusqu’à sa mort en 1879. Acheté par le Conseil Général de la Seine-Maritime à la famille d’Orléans-Bragance en 1961, le château d’Eu abrite depuis 1973 la mairie et le Musée Louis-Philippe.

Grâce à de nombreux achats, dons et dépôts, le musée contribue à enrichir d’année en année ses collections tout en bâtissant un véritable projet de réhabilitation du château de Louis-Philippe. Les travaux de restauration intérieurs commencés en 2001 se poursuivent, mais ont déjà abouti à la restitution du plafond à caissons de la galerie de Guise. Fermé durant plus de deux ans en raison des travaux, le musée est de nouveau ouvert (partiellement) au public depuis le 1er septembre 2003. Le château laisse ainsi découvrir ses collections liées à ses propriétaires successifs (mobilier, vaisselle, argenterie, objets de la vie quotidienne, portraits peints et souvenirs historiques), mais aussi sa décoration en partie restaurée. Ses différentes pièces offrent un cadre idéal pour étudier l’évolution du confort dans une demeure princière et royale.

Informations pratiques

Adresse : Musée Louis-Philippe Château d’Eu 76260 EU

Téléphone : 02.35.86.44.00 (mairie) poste 4100

Télécopie : 02.35.50.33.30

Courriel : musee.chateau.de.eu@wanadoo.fr

Site web : Le site du service éducatif du Château d’Eu

Services proposés

Le musée et internet

Une partie des collections, informatisées par Hélène Schney depuis 2000, a été reversée sur la base Joconde.

Le musée Louis-Philippe dispose de son propre site. On peut y découvrir notamment deux animations virtuelles conçues par Hélène Schney et Jérôme Hennbicque, l’une sur Choses vues d’après les textes de Victor Hugo (commémoration du bicentenaire de l’écrivain en 2002), l’autre sur la statue équestre du duc d’Orléans (dans le cadre de l’année de l’Algérie en 2003).

Accueil des scolaires

Durant la fermeture annuelle du musée, entre la Toussaint et le 14 mars, l’accueil d’un groupe est cependant possible sur réservation. Renseignements par téléphone.

Création de documents à la demande des enseignants.

Le « programme églantine » propose un parcours dans le château à la recherche des églantines, roses et rosaces qui fourmillent dans le décor et les collections.

Destiné à un jeune public mais aussi aux déficients visuels, ce programme a également pour but de développer le toucher, à travers des réalisations d’églantines dans différentes matières ou matériaux.

Voir en ligne : Le site du musée Louis-Philippe