Publié : 24 mars

Château-Musée

Dieppe

Le château-musée

Installé dans un château fort édifié à partir du XIVe siècle, le Musée de Dieppe possède une collection pluridisciplinaire de 25000 objets, dont environ 2000 sont exposés dans une quinzaine de salles. Elle illustre au sens le plus large la richesse de l’histoire maritime, balnéaire et touristique de la ville et de son port.

JPEG - 16.3 ko

Vous y découvrirez entres autres des ivoires sculptées, des maquettes de bateaux, des peintures impressionnistes ou encore des estampes de George Braque.

INFORMATIONS PRATIQUES

Professeur responsable du Service Éducatif :
Loraine Pierron

Permanence :
le mardi de 14h00 à 16h00

Contacts :
(Service des Publics) Cécile Jovanovic
Téléphone : 02 35 06 61 82
(Dieppe Ville d’art et d’histoire) Émilie Dufour
Téléphone : 02 35 06 62 79

Adresse : rue Aymar de Chastes, 76200 Dieppe

Tarifs :

  • Entrée au Musée gratuite pour les moins de 25 ans
  • Visite guidée-atelier : à partir de 65,00 € (35,00 € pour les établissements dieppois)

Sites internet :
Le site du château-musée.
Le compte Facebook du château-musée.


- ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

À coté des visites libres des collections permanentes et des expositions temporaires (dossiers pédagogiques sur demande), le service pédagogique du Musée propose des visites/ateliers des expositions temporaires.

PNG - 36.2 ko

Télécharger le dossier des propositions pédagogiques pour l’année 2017.

Ville, carte(s) et territoire(s) - Six siècles de représentation de Dieppe et du monde
exposition du samedi 5 novembre 2016 au lundi 8 mai 2017 (inclus)
Représenter le monde. Vaste projet auquel se sont attelés depuis plusieurs siècles de nombreux cartographes. La carte est objet hybride et complexe, à mi-chemin entre la science et le dessin d’art. Ses nombreuses variations et déclinaisons : plans, atlas, portulans ou encore représentations topographiques de villes multiplient les points de vues et les interprétations du réel, du paysage ou de l’Histoire. Cette exposition revisite six siècles de représentations de la ville de Dieppe et du monde. Elle fait la part belle à l’école de cartographie dieppoise, fondée 1540 et 1585 par de grands cartographes tels que Nicolas Desliens, John Roze ou encore Pierre Desceliers.
Cette exposition est organisée dans le cadre du projet « Ma Ville, sa carte, son territoire », initié par la Mairie de Dieppe. Il met en lien tous les services culturels de la ville (Bibliothèques, Fonds ancien, Musée de Dieppe et Dieppe Ville d’Art et d’Histoire) et des artistes plasticiens autour d’une thématique commune.

« Ma ville, sa carte, son territoire »
du 3 novembre au 2 mai 2016
Après une visite de l’exposition sur la thématique de la cartographie, les élèves pourront créer la carte de leur propre monde imaginaire !
Animations adaptées aux cycles 2 et 3
Cet atelier fonctionne en complémentarité avec un parcours ludique dans la ville développé par Dieppe Ville d’art et d’histoire sur la même thématique et des formules à la journée peuvent vous être proposées.

« A la découverte du château fort »
toute l’année
La visite permet aux enfants de découvrir l’enceinte du château, son histoire et de comprendre le rôle des différentes pièces de l’édifice et leurs fonctions.
Ensuite, en atelier, ils fabriquent eux même leur propre château à partir de petites briques et expérimentent les différentes techniques de maçonnerie médiévale.
Animations adaptées aux cycles 2 et 3

Voici les nombreuses thématiques qui peuvent être abordées lors de votre visite. Des dossiers pédagogiques en lien avec ces thèmes peuvent vous être également remis sur demande.

L’impressionnisme.
Les cartographes dieppois.
Le château, chantier médiéval.
Dieppe au XVIe siècle.
Dieppe dans les œuvres du musée.
Georges Braque.
Histoire du port.
Les ivoires.
Nature morte au musée.
Orages et naufrages.
Villégiatures et bains de mer.


- ARCHIVES

JPEG - 48.7 ko

Sickert à Dieppe, portraits d’une ville.
Exposition du 25 juin au 26 septembre 2016.
Walter Richard Sickert est un représentant majeur de la transition entre impressionnisme et modernisme, il a exercé une influence importante sur le style de l’avant-garde britannique des années vingt. Ses influences esthétiques vont de Monet, Degas, à Jacques-Émile Blanche ou Whistler. Cette exposition se déroule dans le cadre de Normandie Impressionniste.
Le thème du festival Normandie Impressionniste III étant le portrait, l’exposition peut être considérée comme un portrait de la ville par le peintre. Parallèlement, sont présentés au sein des collections permanentes des portraits et toiles.

Télécharger le dossier pédagogique de l’exposition.

JPEG - 15.5 ko

30 siècles d’ivoire du musée des Arts Asiatiques Guimet
(Exposition du 16 juin au 30 septembre 2012)

"Pour l’occasion, le musée national des arts asiatiques, musée Guimet, à Paris, a prêté environ soixante-dix objets en ivoire, auxquels s’ajoutent vingt-six ivoires de la collection dieppoise, accompagnés par de nombreux objets d’Asie de sa collection ethnographique (hors ivoires).
La plupart des grands départements du Musée Guimet sont représentés : Chine, Japon, Chine, Thibet, Afghanistan (Bégram), Inde, Asie du sud-est (Birmanie, Indonésie).
Les œuvres prêtées couvrent une échelle chronologique s’étalant du Xe siècle avant Jésus-Christ, jusqu’au XIXe siècle, et des domaines aussi variés que le mobilier, la religion, les objets d’art ou décoratifs. Elles proviennent pour certaines de fouilles archéologiques.
Des objets les plus fins au grand palanquin indien en marqueterie d’ivoire teinté, la variété des styles montre la richesse de l’art de ce continent à travers le même matériau, précieux depuis la plus haute antiquité humaine.
"

JPEG - 12.8 ko

Visions romantiques des côtes de la Manche
(Exposition du 2 juillet au 6 novembre 2011)

"80 œuvres exposées provenant de quarante-et-une collections publiques françaises, quatre collections privées et trois musées anglais.
Sur les côtes de la Manche, dans les premières décennies du XIXe siècle, quelques artistes échappés de la férule de l’académisme inventent la peinture de paysage, et croisent les Anglais depuis longtemps habitués à cet art : les J.M.W. Turner, R. P.Bonington, J.S.Cotman, D. Roberts, W. Callow, C. W.Stanfield, E. W. Cooke, tous présents à cette exposition avec des œuvres remarquables.
Les Français E. Isabey, P. Huet, E. Le Poittevin, E. Delacroix ou V.Danvin, en quête de sublime et de pittoresque, vont se prendre de passion pour cette nature qui se révèle enfin, et dans la beauté de laquelle Chateaubriand et Bernardin de Saint-Pierre verront la preuve de l’existence de Dieu. Les côtes de la Manche, en raison de la variété et du caractère spectaculaire de maints endroits, seront pour les peintres leurs premiers terrains de découvertes.
"

Voir en ligne : Le château-musée de Dieppe

Portfolio automatique :

Documents joints